Zéro de conduite

by NOFUTAL

/
  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Zéro de conduite via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €6 EUR  or more

     

1.
Ta gueule ! Putain ! Ta gueule ! Putain !
2.
NOFUTAL 02:49
Dur de se remettre à composer Quand on reforme un groupe de punk-rock. Vu que tout a été déjà fait, Et qu'il ne reste plus grand chose en stock. On n'est pas d'accord sur le style, Ni les sujets à aborder, Rimes trop faciles, Phrases trop alambiquées. Y a un truc qui était évident C'est qu'on allait pas s'emmerder, À trouver une bonne ligne de chant, Ni jouer des accords compliqués. On ne passera pas sur MTV, À l'heure de ton petit déjeuner. J'ai pas envie de t'entendre la ramener. Tu peux garder tes sales rengaines Sur notre pauvreté lexicale Que tu te fais assez chier la semaine, Pour pas te frapper du punk bancal. On n'est qu'une bande de bras cassés, Avec un nom de groupe à deux balles, Rien à carrer (c'est clair !), On joue dans NOFUTAL ! Je vous parle même pas des membres du groupe. Quoiqu'il y aurait de quoi faire un couplet. Faudrait nous décerner une coupe, Spéciale "tocards à temps complet". Gut râle parce que je suis à la bourre, Stéphane qui sait toujours pas jouer, Lucas qui bouffe des chips, Tom qui préfère bronzer. Je sais même pas pourquoi on se fait chier, À écrire ce putain de texte, Si c'était pas une bonne idée Ce serait au moins un bon prétexte, Pour essayer de vous faire comprendre Que ceux qui écoutent notre musique, Sont pas tous cons, Ni tous des alcooliques. Sérieux, moi j'en ai plus qu'assez Qu'on vienne nous faire des leçons de morale, Qu'on me dise que trois accords plaqués Musicalement, ça vaut que dalle. On n'est qu'une bande de bras cassés, Avec un nom de groupe à deux balles, Rien à carrer, de ce que tu peux penser, On joue dans NOFUTAL ! OOOOOOOOOOoooooéééééoooooOOOOOO ! ON JOUE DANS NOFUTAAAAAL ! (On joue sans nos futals !)
3.
Pour moi ce sera de la mozza, De l'huile piquante, de l'harissa, Avec un supplément concombre, Et de la purée d'avocat ! N'oubliez pas la tapenade, La sauce curry et le foie gras ! Prends pas de couverts (pourquoi ?) On bouffe avec les doigts (ah bon !?) Où que tu vives ! Qui que tu sois ! Quoi qu'il arrive, On te laissera pas de choix ! Pas besoin d'invit' ni de rencard, Que tu le veuilles ou non on squatte chez toi. Chie pas des briques, Nous tout ce qu'on veut c'est de la pizza ! Moi j'aime bien les gencives de porc, Le surimi, le tarama, Mélangez tout, on est d'accord, Ça finira dans l'estomac ! Rajoute un peu de chorizo, Histoire de faire passer tout ça ! Je vais le regretter... (pourquoi ?) T'inquiète, tu le sentiras (ah bon !?) Où que tu vives ! Qui que tu sois ! Quoi qu'il arrive, On te laissera pas de choix ! Pas besoin d'invit' ni de rencard, Que tu le veuilles ou non on squatte chez toi. Chie pas des briques, Nous tout ce qu'on veut c'est de la pizza !
4.
Vroum-Vroum 02:40
Regard d'acier, Casque enfoncé, Pédalier bien graissé. Les pompons, Sur le guidon, Imposent tes couleurs, ton pavillon ! Aujourd'hui tu vas leur montrer, À tes copines du CP, À ces connasses en trottinettes, Que t'as lourdé les petites roulettes ! Vitesse lumière, Armé de lasers, Ton vaisseau fend les airs ! Dérapage, Pas d'accrochage, Tu gères tellement, les autres ont la rage ! Tu vas plus vite que le vent, T'as mis des flammes en autocollant, Tes tresses s'envolent, rien ne te touche, Tu fais "vroum-vroum" avec ta bouche ! Arrivée devant le tourniquet, Le virage était trop serré, T'as failli te prendre une gamelle, Heureusement papa tenait la selle !
5.
Tu m'as demandé de t'écrire La plus belle des chansons d'amour, Certains font ça comme ils respirent, Et d'autres sont pas équipés pour. C'est sûr que j'aurais bien voulu, Mais tu penses bien que j'ai pas l'option, Le mode d'emploi je l'ai pas lu, Je l'avais pas à disposition. Qu'est-ce que les copains auraient dit ? Non sérieux, j'aurais l'air de quoi ? Écrire que t'es la femme de ma vie, Pour toi je ferais n'importe quoi. On m'aurait traité de canard, Tout le monde se serait foutu d'ma gueule ! Je préfère passer pour un connard, Plutôt qu'on m'appelle Steve Urkel. Je t'aime, t'aime, t'aime, t'aime, t'aime, Je t'emmental ! C'est la plus belle chose que je peux dire, Tu sais que je suis pas sentimental, L'amour me donne envie de vomir. Le mec que t'as lourdé avant moi, S'est plus d'une fois tapé l'affiche. Moi je suis peut-être pas l'homme que tu crois, Mais tu peux pas me traiter de caniche. Tous les jours faudrait que je t'offre des fleurs, Tu m'as pris pour Interflora ! Je te tends un mouchoir quand tu pleures, Quand tu t'inquiètes je dis que ça ira. Tu m'as menacé de te barrer, Parce que j'assume pas mes sentiments, Et qu'à chaque fois ça me fait marrer, Bien entendu je sais que tu mens. Tu peux pas, un jour, tout plaquer, Juste pour deux pauvres mots à la con, Je t'assure que c'est vachement compliqué, De parler d'amour dans une chanson ! Je t'aime, t'aime, t'aime, t'aime, t'aime, Je t'emmental ! C'est la plus belle chose que je peux dire, J'ai pas la faculté mentale, De te dire des trucs pour te faire plaisir. Tu as poussé la blague un peu loin, Quand tu as fait cramer la voiture ! C'est sûr que je faisais pas le malin, La gueule recouverte de peinture ! Tu as viré le nom de l'interphone, Changé de numéro de téléphone, Mis au fond des chiottes mon Iphone, Pour me faire croire que tu m'abandonnes ! Je t'aime, t'aime, t'aime, t'aime, t'aime, Tu t'émancipes ! C'est la seule chose que je peux prédire, Maintenant que je me retrouve seul en slip, Je vois plus d'espoir pour nôtre avenir. C'était pas aussi pourri que ça De passer du temps à tes côtés, Rester là, blotti dans tes bras, Je pensais pas que ça pouvait me manquer. C'est sûrement trop tard pour le dire, Mais je pense que je vais le faire quand même, Si j'avais su que tu allais partir Je t'aurais dit avant que je...
6.
J'avais sauté. Ce jeu est buggé, Tous les boss sont cheatés, Je mange les Dragon Punch de Ken à volonté ! J'étais à la première place. Saloperie de carapace, Je vais te faire bouffer ta race, Comme par hasard Daisy lance l'éclair, c'est dégueulasse ! Vas-y s'te plait on la refait, La manette était déchargée, Je connaissais pas les boutons, Y'avait un reflet sur la télévision. J'ai plus de potions. Plus de fées dans les flacons, Et je dois buter Ganon, Link est vraiment trop con, j'me retape tout le donjon. C'est pas équilibré. Tu as pris le meilleur guerrier, Attends je suis pas prêt, Je connais pas la map, je suis pas habitué ! Vas-y s'te plait on la refait, La manette était déchargée, Je connaissais pas les boutons, Y'avait un reflet sur la télévision.
7.
Alors dis moi, comment ça va. Depuis le temps qu'on se voit pas. Raconte moi ton quotidien, Tu fais quoi de tes lendemains ? Pour moi ça roule, c'est la routine. Est-ce que tu es toujours comme je t'imagine ? Ne me laisse pas qu'avec des souvenirs, Sous leur poids j'ai peur de fléchir. Je vais pas te dire que j'ai chialé, De toute façon c'est même pas vrai. Je suis costaud j'ai su faire face, Je suis resté à la surface. Je vais pas te dire, que j'ai souffert, Que ça a été un vrai calvaire. Que petit à petit la peine, A laissé sa place à la haine. J'écoutais ta voix sur ton répondeur. J'mettais plus de musique dans mes écouteurs. Je me suis retrouvé, dans une impasse. Resté coincé dans ta préface. Je vais pas te dire que j'ai compris Pourquoi ce manque, pourquoi ce prix. Parfois la vie est trop stupide, Elle te force à gérer le vide. On dit qu'on emporte en mourant Tout ce qu'on a offert en vivant. Avec tout ce que tu m'as donné, Tu as dû vraiment partir chargée. T'étais pas censée nous laisser tout seuls, Est-ce que tu rêves encore dans ton linceul ? J'me suis retrouvé, dans une impasse. Resté coincé dans ta préface.
8.
J'ai pourtant toujours pensé Que tu serais là à mes côtés. Que tu refermerais ta main Quand mes doigts caresseraient les tiens. C'était pourtant une évidence, Je devais être ta providence. Moi je veux pas d'une chambre d'amis, Je veux chasser les monstres sous ton lit. J'voudrais marcher sur des Lego, Ne pas te laisser dans le noir. T'expliquer que le monde est beau, T'emmerder avec mes histoires. Trouver des excuses à deux balles Pour pouvoir te prendre dans mes bras. Te construire un vaisseau spatial, Pour aller là où tu voudras. Je t'aiderais à faire les jeux Derrière les paquets de céréales. Je t'apprendrais les doubles nœuds, Je te ferais rire pour plus que t'aies mal. Je pourrais juste ne penser qu'à moi, Mais dans ma tête je ne vois que toi. Je voulais un punk d'un mètre vingt, Qui court partout dans mon jardin. Refrain. Parait qu'il faut se faire à l'idée, Voir le biberon à moitié plein. J'ai beaucoup de choses à partager, C'est pas comme ça que je voyais la fin. Tu sais ce qui m'arrache le ventre, Devoir partager cette souffrance. Ne pas pourvoir te déposer, dans les bras de ma douce moitié. Refrain.

credits

released September 27, 2019

license

all rights reserved

tags

about

NOFUTAL Bastia, France

contact / help

Contact NOFUTAL

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like NOFUTAL, you may also like: